Cosmétique

L’acné, cet enfer pour ma peau, et cette prison pour moi

Pour un premier vrai article, je tape tout de suite dans le crado, histoire que vous sachiez à quoi vous attendre ici !

Des images bien dégueux, mais qui en expliquent bien

Voilà, pour l’image, c’est fait… Fallait bien en mettre une pour illustrer l’article quand même !

Je me situe dans la partie « papule », avec quelques fois une tendance « pustule ». Mon acné a commencé comme pour beaucoup à l’adolescence, vers 13 ans.

J’ai subi sans trop de peine les premières années, puis la vie a fait que j’ai commencé à prendre la pilule vers 17 ans, et là, mon acné s’est régulée, avant de quasiment disparaître. Oui, quasiment, car j’avais bien des imperfections de temps à autre, mais rien de bien handicapant.

Puis les années ont passé…

Et un beau jour, à l’aube de mes 25 ans, j’ai décidé que « franchement, les hormones, ça me soule, tu vois, c’est trop pas sain pour le corps et l’esprit, alors c’est décidé, j’arrête !« , et j’ai lâchement abandonné la pilule au profit d’un DIU (stérilet pour les intimes), au cuivre bien sur, sans hormone.

Alors certes, mon intention de départ était louable, et à l’âge que j’avais, je pensais être débarrassée pour de bon de l’acné, mais que nenni, je me suis lourdement viandée.

L’acné a tranquillement regagné du terrain. Elle a réinvesti mon visage, mon cou, et mon dos (oui, dans ma misère, mon piètre décolleté a quand même été épargné).

A partir de là, j’ai tout tenté :

  • Une routine de soin sans eau du robinet, juste avec de l’eau micellaire ;
  • Une routine de soin juste avec l’eau du robinet, plus aucun autre produit sur ma peau ;
  • Une routine de soin uniquement lavante, avec savon doux, sans crème de soin ;
  • Une routine de soin « slow », avec huile végétale de noisette et huile essentielle d’arbre à thé ;
  • Une routine de soin hydratante ;
  • Une routine de soin décapante ;
  • Et enfin, des rendez-vous chez le dermato, avec à la clé des antibiotiques et des crèmes de cheval ;

Et bien rien, RIEN de tout ça n’a marché !

Mon acné n’en a eu strictement RIEN à carrer de tous les trucs que j’ai mis sur ma peau. J’étais carrément à deux doigts d’arrêter le gluten (oui j’ai lu à 2 ou 3 endroits qu’une intolérance au gluten pouvait donner de l’acné). Mais comme j’aime trop les pâtes, j’ai préféré reprendre la pilule, un peu à contre cœur quand même. Pâtes ou pilule, il faut choisir.

Pour l’instant, mon acné semble sous contrôle… C’est à dire qu’elle n’empire pas, et disparaît tranquillement, même si j’ai à des moments des poussées (ce mot est dégueulasse, non ?).

Ça ne fait pas très longtemps que je reprends la pilule, donc j’attends encore de voir, mais ma peau est sortie traumatisée de tout ça. J’ai plein de microkystes, ils sont discrets, mais j’en ai beaucoup. Ils vont probablement sortir petit à petit, et j’en ai pour des mois à retrouver ma peau d’avant…

Voilà pour l’état de ma peau… Mais il y a aussi bien sur une dimension psychologique à ne pas négliger !

Tout ces mois à galérer, à ne pas savoir comment cacher tous les boutons, à me demander comment les gens vont réagir (bah oui, j’avais pas d’acné, et je me retrouve en 2 mois avec une acné inflammatoire très voyante !)… Au bout d’un moment, j’en venais à ne plus vouloir sortir de chez moi ! Il n’y a plus qu’à espérer que ce « passage à vide » soit derrière moi désormais…

Si vous vous reconnaissez dans tout ça, sachez que je compatis vraiment ! Et que j’espère que pour vous aussi, le passage à vide ne durera pas !

J’aurais encore beaucoup à vous dire sur ce sujet, et j’en parlerais probablement souvent, mais je vais m’arrêter là pour aujourd’hui, parce que ce serait très long sinon.

A suivre donc !

Commenter l’article →

Publicités

4 réflexions au sujet de « L’acné, cet enfer pour ma peau, et cette prison pour moi »

  1. Ouaw ! Je viens de lire ton commentaire sur mon blog.
    Nous avons vécu EXACTEMENT la même chose ! C’est dingue ! Nous avons TOUT essayé ! Et j’ai pensé aussi au gluten free, mais comme toi, j’aime bien trop les pâtes. J’ai pensé aux produits laitiers aussi..mais j’aime trop ça également !
    J’ai souffert pendant un an et demi à cause de cette période. Les gens qui n’ont pas connu ça ne peuvent pas s’imaginer !
    J’aurais aimé que tu connaisses la même chose que moi à la fin du coup (une acné qui se stabilise et ne se voit presque plus) parce que je sais combien c’est difficile.
    Il me reste mes cicatrices, je prends mon mal en patience pour qu’elles s’estompent.

    Si un jour tu décides de retenter par choix ou non,
    préviens moi, je pourrai te donner la liste des antibiotiques que la dermatologue m’avait prescrit. Peut-être qu’ils sont différents de ceux que tu avais eu à l’époque et qu’ils pourraient fonctionner qui sait !

    Cicie

  2. Merci pour ta lecture et ton commentaire !
    Oui, nous avons vécu un peu la même chose… Heureusement pour toi, tu as pu t’en sortir sans devoir abandonner le stérilet…
    J’ai toujours une peau franchement acnéique malgré la reprise de la pilule… Je suis dégoutée ! Et tellement déprimée… L’acné, quel enfer !
    Je vais aller faire un soin en institut pour voir si ça peut aider un peu… J’en parlerais sur le blog surement.
    Sinon, retour à la case dermato, ou changement de pilule ? Pfff… je sens que je ne suis pas sortie de l’auberge !! ^^

  3. Ahah ! Microkystes qui font que ta peau n’est pas lisse, antibiotiques sur du long terme (6 mois c’est même très long, non ?), lésions inflammatoires impossibles à camoufler et j’en passe… Je suis dans le même cas que toi on dirait ! Ca fait plus d’un an que ça dure chez moi, le traitement de la dermatologue a bien soigné mon acné au début mais là, j’ai l’impression qu’avec ce qu’il me reste, c’est peine perdue ! Je comprends tout à fait à quel point tu peux être agacée par tout cela !

    1. Tu devrais retourner voir ton dermato : la peau s’habitue aux antibios, et au bout d’un moment, ils deviennent inefficaces. Il faudrait peut-être changer de molécule pour venir à bout de ce qu’il te reste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s