Cosmétique

Un soin complet pour peaux acnéiques en institut : Comment ça se passe ? Quels résultats ?

J’ai fait un soin complet pour peaux acnéiques en institut, et je tenais à vous raconter mon expérience.

Déjà, soyons clair !
Quand je dis « institut », je ne parle de ces « instituts » qui proposent des épilations et des soins sans rendez-vous, où c’est l’usine, et où les esthéticiennes alternent les clientes toutes les 4 minutes… Non, je parle d’une institut où on prend rendez-vous, où c’est calme, où c’est joli, et qui est implanté depuis longtemps. La « vraie » institut.

Je vous ai déjà longuement parlé de ma peau ici. Pour résumer la situation très simplement : j’ai une peau totalement merdique.
Les dermatologues ne m’ayant aidée en rien, j’ai décidé, après beaucoup d’hésitation et de tergiversations, de tenter le soin complet en institut, sans trop savoir à quoi m’attendre…

un soin complet peaux acnéiques, ça consiste en quoi ?

L’esthéticienne m’a de suite mise à l’aise. A peine installée, elle a branché la musique avec une playlist « détente » très efficace. Et elle m’a mis une couverture pour que je n’ai pas froid. Autant dire que j’aurais pu piquer un roupillon sans trop de problèmes…

La première étape du soin consiste à démaquiller et nettoyer la peau. Pendant qu’elle fait ça, elle pose mille et une questions pour évaluer la situation et éventuellement adapter le soin en conséquence. Comment j’ai l’habitude de nettoyer ma peau ? Comment je traite mon acné ? Quels produits j’utilise ? Quelles sont mes attentes ? L’esthéticienne connaît son travail, a vu défiler des tonnes de comédons, et sait normalement en un coup d’œil voir ce qui déconne.

Passée cette prise de contact, on y va pour les soins ! Elle a commencé par faire un gommage. Mais pas avec un simple produit gommant. Elle a utilisé une brosse rotative branchée à un gros appareil. Puis elle a insisté sur le nez et le menton avec une brosse rotative plus petite. Le « pouvoir » gommant du machin est bien plus important qu’avec un simple produit, il n’y a pas photos ! C’est pas gommant, c’est dégommant.

Une fois ça fait, elle a branché un appareil appelé vapozone. Certes, la bête est impressionnante, mais en fait, c’est juste un appareil qui envoie sur la peau de la vapeur d’eau mélangée à de l’ozone. Ça permet de dilater les pores en vu de ce qui va suivre…
C’est pas désagréable du tout. Le seul souci, c’est qu’on a un peu l’impression qu’on ne va pas pouvoir respirer. Mais c’est juste une impression bien sur.

Une fois qu’on a bien été « vapozonée », l’étape qui suit est de loin la plus pénible du soin… C’est l’extraction des comédons. Bon, pas la peine de détailler cette partie-là, je n’ai pas envie de vous faire vomir. Ça dure 5 ou 10 minutes, c’est un peu dégueu, assez désagréable, mais il faut bien en passer par là. Encore que si l’esthéticienne est douée, on ne sent finalement rien du tout. Quand je fais ça chez moi, j’ai un peu la larme à l’œil… Là, j’ai rien senti du tout !

L’esthéticienne m’a ensuite demandé de tenir une sorte de tube en fer relié à une machine. C’est assez surprenant ! La machine en question permet de ioniser la peau. Elle a passé un gel avec une sorte de brosse rotative pendant que je tenais le tube. Bizarrement, j’ai eu un léger goût de fer dans la bouche. Cette étape sert en fait réguler les glandes sébacées, à détoxifier la peau, et à faire « fondre » les comédons sous-cutanés. Une fois que ça a été fini, ma peau m’a paru franchement irritée et échauffée. Mais la sensation a disparu une fois que l’esthéticienne a eu rincé ma peau.

Pour finir avec les appareils high-tech, elle a ensuite utilisé un machin comme ça. C’est un appareil à hautes fréquences. Ça permet de cautériser et cicatriser les lésions et sécher les boutons. Là encore, c’est assez bizarre comme sensation ! On a l’impression de recevoir des petites décharges électriques à des zones très précises de la peau. Plus la fréquence est haute, plus ça pique… Mais rien d’insurmontable, loin de là !

Pour se remettre de tous ces machins, rien de mieux qu’un bon massage aux huiles essentielles. Les huiles utilisées : lavande, géranium, tea tree, cocktail parfait pour les peaux acnéiques ! L’envie de roupiller est revenu à ce moment-là du soin… Et c’est tellement agréable ces massages à l’huile ! Ça a totalement apaisée ma peau après qu’elle ait été un peu malmenée.

Le massage a duré un bon quart d’heure, et une fois fini, l’esthéticienne a rincé ma peau et a posé un masque sur mon visage. L’odeur du masque était absolument divine et apaisante. Et cette sensation de fraîcheur et de pureté une fois retiré tellement agréable ! J’ai failli lui acheter son masque direct ! Mais vu le prix… heu… je me suis ravisée…

On arrive à la dernière étape du soin complet : l’application d’une crème protectrice et réparatrice. Là encore, une odeur à tomber par terre, et un confort de fou sur ma peau. L’esthéticienne m’a donné comme consigne de garder la crème toute la nuit, et de ne pas faire mes soins habituels ce soir là. Et je suis rentrée chez moi, avec 3 échantillons en prime.

Le soin complet a duré 1h30 et m’a coûté 65€. Je suis sortie de l’institut très détendue et avec la sensation d’avoir une peau fraîche, saine, nettoyée en profondeur et douce.

ça apporte quoi ?

Bon évidemment, une fois sortie de l’institut, ma peau n’avait rien sexy… Je m’y attendais, c’est pourquoi je n’avais pas prévu de sortir ou de me sociabiliser ce soir-là.
Mes imperfections, déjà voyantes avant, étaient franchement rouges en sortant de l’institut ! Tous les comédons enlevés avaient laissé des marques rouges bien sur. J’étais un vrai laideron. J’ai du en effrayer plus d’un sur le trajet jusqu’à chez moi…

Cependant, aux endroits où elle n’a pas eu de comédons à enlever (mon front en l’occurrence), ma peau était nettement plus lumineuse et plus claire. Mon teint était visiblement moins brouillé. J’étais donc assez optimiste. Et l’esthéticienne m’avait prévenu : « il faut attendre 2 ou 3 jours pour voir une amélioration ».

Quelques heures après le soin, ma peau semblait totalement perdue ! Elle était grasse, et en même temps, elle tirait. Comme si elle ne savait pas trop où elle en était (j’aime bien personnifier ma peau ^^).

Le lendemain matin, même constat : la peau tirait légèrement (moins que la veille), et elle était assez grasse. Visuellement, je n’ai rien vu de particulier ! Mes imperfections étaient toujours rouges et bien voyantes, et ma peau était comme d’hab. Pas de miracles.
Par contre, wait, où sont passés tous les microkystes qui polluaient mes joues ? Partis, envolés ! Ces petites boules sous la peau qui sont surtout visibles en relief (mais qui attendent la première occasion pour s’enflammer et former d’énormes boutons crados) ont tout simplement disparus !

Le surlendemain, je vois une nette différence par contre ! Les boutons qui me pourrissaient la peau depuis plusieurs semaines sont nettement estompés (enfin !!). Ils ont quasiment disparu et ne sont plus en relief. En fait, il ne reste qu’une marque violacée, qui sera facile à camoufler (par rapport à ce que c’était 2 jours plus tôt). Ma peau est plus équilibrée : elle ne tire plus, mais n’est pas trop grasse non plus. Mon teint est légèrement moins brouillé qu’avant, mais je pense être la seule à pouvoir le remarquer.

Le sursurlendemain (3 jours après le soin donc), même constat ! Mes boutons ne sont presque plus visibles, je peux même sortir sans fond de teint (ce qui ne m’était pas arrivé depuis des lustres…). Je suis vraiment ravie !
Par contre, ma peau est un peu sèche, et a besoin d’hydratation après la douche. Mais en hiver, c’est un comportement « normal » de peau, donc je suis heureuse de pouvoir l’hydrater ! Ça me change de d’habitude !
C’est bien simple : en 3 jours, ma peau est aussi jolie qu’après 1 mois d’antibiotique anti-acné. Voire plus jolie encore.

Dans la semaine qui a suivi, 2 ou 3 boutons sont venus gâcher mon bonheur. Mais l’esthéticienne m’avait prévenue que le soin ferait peut-être sortir quelques boutons. Bon ça n’a pas été catastrophique du tout.
Ma peau est restée vraiment plus belle. Tout mon entourage l’a remarqué d’ailleurs ! J’ai eu droit à pas mal de commentaires du genre « tu es très jolie, t’as fait quoi ?? ». ^^

Tout le mois qui a suivi, ma peau a été nettement plus belle que les autres mois. 2 ou 3 imperfections ont bien fait leur apparition, mais c’est tout, c’était parfaitement gérable. Puis les anglais ont débarqué bien sur, et leur boom hormonal avec eux… L’acné a repris ses quartiers.
De toutes façons, comme tous les soins, il faut y retourner régulièrement pour refaire un nettoyage complet. Tous les mois, tous les deux mois, quand c’est la cata quoi !

Pour moi, ce soin en institut a été un sauveur. Non pas parce qu’il m’a donné une peau de bébé pour toujours et à jamais, mais parce qu’il m’a permis de me sentir belle. Enfin ! Ça faisait très longtemps que ça ne m’était pas arrivé ! Avec l’acné, on tombe rapidement dans un cercle vicieux, où la déprime nous gagne, où on ne s’aime plus, on n’est plus capable de se plaire. C’est dévastateur sur la confiance en soi et sur l’estime de soi.

Malgré le prix du soin, je le referais sans hésiter si ma peau et mon acné redeviennent intolérables à mes yeux. En tous cas, j’espère que cet article vous aura été utile si vous hésitiez à tester les soins en institut. Je suis curieuse de connaître votre expérience !
Avez-vous déjà essayé ? Qu’en avez-vous pensé ?

Commenter l’article →

Publicités

5 réflexions au sujet de « Un soin complet pour peaux acnéiques en institut : Comment ça se passe ? Quels résultats ? »

  1. Tu me fais presque rêver avec ce soin! Demain, go chez l’esthéticienne pour voir si elle propose un soin dans ce style =)

    1. 🙂
      J’espère que tu en seras aussi contente que moi !
      Après, c’est pas miraculeux non plus : comme je l’ai dit dans l’article, les « effets » ne durent pas « pour l’éternité ». Mais psychologiquement, ça fait beaucoup de bien de retrouver un peu de confiance en soi, et de se trouver belle. 😉

      1. De toute façon, au point où j’en suis je n’attends plus de miracle, juste davantage de bien être =)

  2. Salut, Je me suis posée quelque fois la question sur les soins en institut mais j’avoue que c’est un peu stressant et même si ton expérience est globalement positive j’avoue que j’ai un peu fais des grimaces en lisant certaines parties! ^^. Je ne pense pas que je sois prête encore mais tu as permis de me faire changer un tout petit peu d’avis sur les instituts ! D’autant que je suis actuellement sous traitement acné adulte avec ketrel et que ce n’est pas facile tous les jours! (j’en parle d’ailleurs dans mon blog si des personnes veulent me soutenir dans ce combat!). Merci a toi pour avoir abordé le sujet ce que toute femme ne ferait pas!

    1. Merci pour ton commentaire et ton passa ici. Tu devrais essayer si financièrement tu en as le budget. Tu ne risques pas grand chose, même si c’est vrai qu’à certains moments du soin, c’est pas hyper agréable. ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s